Perfecto

En 1928

Quand Irving Schott réalisa le premier blouson de moto, personne n'aurait pu prévoir son impact à long terme sur l'industrie de la mode ainsi que son incroyable succès chez les consommateurs de tous bords. Aujourd'hui, vous n'avez pas besoin de faire partie d'une bande ou de rouler en Harley-Davidson pour porter un cuir noir.

Le cigare cubain d'Irving, le Perfecto...

Qu'il fût en train de négocier les coûts, de discuter avec ses premiers vendeurs ou de traiter avec les fournisseurs, Irving Schott avait toujours à la bouche son cigare cubain préféré, le « Perfecto ». Comme Groucho Marx, Winston Churchill et George Burns, le cigare devint son accessoire fétiche.

Le Perfecto, blouson de moto.

Le premier blouson de moto fut réalisé pour « Beck Distributors », distributeurs de Harley-Davidson à Long Island, New-York. Il se vendit au détail à 5,50 $. Peu après, Irving Schott lança une ligne de blousons de moto sous le nom de marque « Perfecto ». Depuis le début des années cinquante, seul le « top » des blousons de moto Schott porte le label Perfecto

En 1954

Le Perfecto Schott apparut comme un accessoire central du film culte « The Wild Ones» (L'équipée sauvage), avec Marlon Brando et Lee Marvin. L'apparition toujours plus fréquente du blouson et sa popularité croissante entraînèrent en fait la baisse des ventes ! Le Perfecto fut interdit dans de nombreuses écoles parce qu'il était souvent associé aux voyous !